Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Bac Pro / Français / Terminale / Au XXe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts / Groupement de textes "L'homme et son rapport au travail"

Groupement de textes "L'homme et son rapport au travail"

Quel aspect de la vie quotidienne de chacun a évolué au cours du XXème siècle au point de modifier le comportement de l’homme et la conception qu’il se fait de sa vie ? C’est à partir de cette question qu’est née l’idée de cette séquence autour du travail référée à l’objet d’étude "Au XXème siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts". L’évolution du travail au cours du XXème siècle a modelé l’homme moderne en bouleversant les rapports qu’il entretient à cet aspect de sa vie. La problématique de la séquence est donc la suivante : « Comment la littérature et les autres arts du XXème siècle aident-ils à réfléchir au rapport de l’homme au travail? ». Afin que les élèves perçoivent clairement que chaque séance apporte une réponse partielle à cette interrogation, ils ont pour tâche de compléter leur journal de séquence au fur et à mesure. Ce journal accueille leurs analyses concernant les documents étudiés, leurs lectures personnelles, leurs remarques, leurs ressentis, leurs impressions… Il est aussi une manière de préparer à l’oral de contrôle du bac (« Après avoir présenté une œuvre, un groupement de textes,….le plus précisément possible, vous expliquerez ce qui vous a intéressé dans cette étude dont vous présenterez les principales lignes de force. »).

 

La séquence débute  par une activité  sur le lexique : il s’agit de partir de la représentation que les élèves ont du mot TRAVAIL en y  associant des images, puis d’enrichir leur  lexique à l’aide de synonymes, antonymes, expressions.Ce travail d’enrichissement lexical se poursuit par la confrontation de différents extraits de films (Les temps modernes, Une époque formidable, Mammuth) qui est aussi l’occasion de dégager de nouvelles représentations du travail (rentabilité, rapidité, flexibilité, chômage, inactivité, retraite, déshumanisation, hiérarchie…) et de faire le lien entre le travail et la nature ; le travail et la culture ; le travail et la société.

 Une deuxième séance s’appuie sur un groupement de textes de chansons : il s’agit toujours d’enrichir la réflexion sur le travail tout en préparant l’épreuve du baccalauréat : « en 3 à 6 lignes, présentez les relations que les documents proposés dans le corpus entretiennent entre eux ».

La troisième séance est la lecture analytique d’un extrait du Voyage au bout de la nuit de Céline. Comment  cette page célèbre de la littérature française présente-t-elle le monde du travail ? L’étude de cette œuvre «patrimoniale» permet fonder les impressions ressenties par le lecteur en analysant l’organisation du texte, les images, le lexique.

La séance 4 invite l’élève à s’intéresser au monde du travail de l’immédiat contemporain en s’appuyant sur la lecture d’un extrait très récent de Philosophie magazine. Enfin, durant la séquence  5, les élèves travaillent par groupe sur un groupement de trois documents constituant un corpus conçu dans l’esprit du baccalauréat.

La séquence s’achève par une relecture réflexive de l’ensemble du journal de séquence.

Le déroulé de la séquence

Le diaporama présentant la séquence

 

Aline Chudy

Groupe des Formateurs Lettres- Académie de Lille