Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / accueil / 3 / 2 / Les dernières publications du site

Les dernières publications du site

Quand l'histoire fait dates

Arte diffuse en mars et en avril une collection documentaire de Patrick Boucheron. L'historien revient sur quelques dates qui appartiennent à notre mémoire collective tout en montrant la relativité de leur importance dans une logique d'histoire globale. Retrouvez le dossier de presse.

Quand l'histoire fait dates -

DNB, juin 2018 - sujets zéro de français et hg-emc

Les sujets zéro des nouvelles épreuves du DNB sont publiées au Journal Officiel.

DNB, juin 2018 - sujets zéro de français et hg-emc -

DNB 2018

Les modalités d'attribution du DNB sont modifiées pour la session 2018. Les sujets des épreuves de Français et d'HGEMC ne sont plus liés et les coefficients des épreuves sont modifiés. L'arrêté ci-joint expose les modification apportées au texte précédent.

DNB 2018 -

Diplôme national du Brevet : modalités d'attribution pour la session 2017

Les sujets « 0 » pour la série collège vont être incessamment mis en ligne sur Eduscol. Pour la série professionnelle, une annexe à cette note de service et un sujet « 0 » spécifique seront publiés ultérieurement.

Diplôme national du Brevet : modalités d'attribution pour la session 2017 -

Du côté de la presse : CartO

Le bimestriel CartO se donne pour objectif de lire l’actualité du monde grâce aux cartes. Les rubriques « Dossier » et « Actualités » constituent de riches apports de connaissances et de contenus. La rubrique « Histoire » revient, elle, sur la mise en carte d’événements ou de périodes passés

 

N°39 : Vivre en France

Disparités et inégalités des territoires

 

N°37 : Migrants climatiques

Les défis de l'environnement au XXIème siècle

N°34 : L'Afrique durable

Défi alimentaire et exploitation des terres

 

N°32 : Géopolitique du climat

Couv_CARTO32_72dpi.jpg

N°25 : La fin du pétrole ?

COUV_CARTO25_72dpi.jpg

N° 22 : Energies et minerais

COUV_CARTO22_72dpi.jpg

N° 20 : La mondialisation

N° 19 : Chine et puissance : de l'empire du milieu au géant mondial

N° 17 : Forteresse Europe ? 

N° 13 : L’Amérique latine

N°12 : L’Afrique du Sud

N°11 : La pauvreté dans le monde

N°9 : La guerre d’Algérie

N°8 : Séoul, une ville monde

 
 

Le 11/19, un territoire résilient

Dossier réalisé par Laurent Lecoustre, professeur au LP Allende de Béthune. Le 11/19, à Loos-en-Gohelle, est un lieu caractéristique du passé minier du Nord-Pas-de-Calais devenu un éco-pôle innovant où se crée une dynamique dédiée au développement durable des territoires fondée sur l'expertise et la recherche de solutions innovantes. C'est aussi un lieu d'innovation de nouvelles formes de gouvernance,de culture et de regards renouvelés sur des territoires longtemps perçus négativement. Retrouvez ici un ensemble de vidéos des acteurs de ce territoire, avec leurs documents d'accompagnement pédagogique. Le dossier qui suit a été réalisé en partenariat avec Canopé Pôle national Education au développement durable : http://crdp.ac-amiens.fr/edd/index.php/component/content/article/114

Pour accéder au dossier, cliquez ici.

Des clusters en devenir

Des clusters en devenir

 

A coté des projets aboutis que sont Euralogistic et Eco-matériaux, les quatre autres clusters labellisés par Euralens en sont à un stade de développement moins avancé. Ils ont tous pour point commun d'être très récents.


 

 

Présentation

 

Le pôle Numérique et Culturel


 

Le Pôle numérique et culturel est intimement lié à l'arrivée d'un musée du Louvre à Lens. Le concept de ce cluster part de l'observation d'une tendance forte qui se met en place outre-Atlantique depuis 2005 : des liens de plus en plus forts sont en train de se tisser entre arts et technologies du numérique (Google books par exemple). Dans un premier temps , le groupe de travail auquel est confié le développement économique d'Euralens va, avec l'aide d'un cercle d'experts, chercher à définir ce que pourrait être l'apport du numérique à l'art. Quatre domaines sont ainsi mis en évidence :

 

-La sécurité. L'industrie du numérique pourrait contribuer à accroître la sécurité des œuvres d'art en prenant en charge la gestion de l'hygrométrie dans les réserves des musées ou en mettant au point des systèmes de traçage inédits pour garantir le vol d’œuvres d'art,

-L'éducation et le livre numérique. Le constat du groupe de travail fondateur de ce cluster est que des technologies numériques nomades sont en train de s'imposer au monde de l'éducation mais force est de constater que les contenus sont peu fournis et souvent anglo-saxons d'où la conviction qu'un marché est à conquérir dans ce domaine,

-La médiation numérique culturelle. Il s'agit ici de développer des supports et contenus numériques favorisant l'interactivité dans les visites muséales,

-L'e-tourisme. Le numérique doit permettre aux touristes d'envisager autrement la découverte d'une ville en proposant une interactivité sous forme de bornes «intelligentes».

 

Le constat est par ailleurs fait qu'aucun territoire en Europe ne s'est encore orienté clairement vers ce secteur du numérique culturel.

 

Ce projet de cluster a été mis en chantier à partir le juin 2010. Le territoire ne disposant d'aucune composante d'un cluster (ni école, ni centre de recherche, ni entreprise) sa mise en place se fait pas à pas.

Le PNC (Pôle Numérique Culturel) est officiellement créé depuis juin 2013 et a adopté une structure associative. Ses acteurs principaux sont :

 

-Le Louvre-Lens,

-La CALL (la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin),

-La Région Nord-Pas-de-Calais,

-Le Département du Pas-de-Calais,

-L’Université d’Artois,

-La CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) d'Artois,

-La Chambre de métiers et de l’artisanat.

 

Bruno Cavaco est nommé depuis juin 2013 Président du Pôle Numérique Culturel. Le PNC est installé depuis cette date dans les locaux de l'ancienne école Paul Bert située en face du Louvre-Lens.

 

Le PNC a organisé un premier événement mettant en situation les possibilités du numérique dans les pratiques culturelles avec l'événement muséomix en octobre 2013 (http://www.museomix.org/editions/edition-2013/).

La seconde étape de son développement se situe en Janvier 2014. Le PNC a choisi de concentrer ses efforts sur le développement de quelques start-up que celui-ci abriterait et «cocoonerait» dans le cadre d'une pépinière d'entreprises. A cet effet, un appel à projet a été lancé par l'Etat (crédits de revitalisation) et la CALL (Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin) avec à la clé 200000 euros à répartir parmi 4 lauréats (http://www.startup-nc.com/). Les résultats de cet appel à projets seront connus lors de l'assemblée générale d'Euralens qui se tiendra le 27 juin 2014.


 

 

Sport et bien-être

 

L'idée selon laquelle le territoire d'Euralens dispose d'un potentiel de développement économique dans le domaine du sport n'est pas nouvelle. En effet en 2007, un pôle d'excellence sportif a été créé autour du stade couvert régional de Liévin rénové. Deux acteurs sont à l'origine de celui-ci :

 

  • La CALL (Communauté d'agglomération de Lens-Liévin),

  • La ville de Liévin.

Le but de ce pôle d'excellence est la mise en réseau des différents équipements existants : l'Université du sport de l'Artois, le collège Descartes et le lycée Henri-Darras (sections sport-étude), la base nautique Nauticaa, la maison départementale des sports, la maison du football, le parc sportif Jean-Frère ou les cellules de médecine sportive de la polyclinique de Riaumont.

Lors de la phase de réflexion du groupe de développement économique d'Euralens (2010) cette idée d'utiliser le sport comme axe de développement économique est reprise dans le cadre d'une démarche en deux temps. Le groupe Euralens développement économique a cherché, tout d'abord, à définir quels étaient les atouts du territoire dans le domaine du sport et du bien-être. Pour le groupe de travail Euralens, ceux-ci sont de différents types :

 

- La présence de grands équipements sportifs (stade Bollaert, stade couvert régional de Liévin...),

- Une pratique sportive très ancrée sur le territoire (associations nombreuses),

-La présence de l'UFR STAPS de l'université d'Artois à Liévin face au stade couvert régional.

 

Le groupe de travail identifie des potentialités dans les domaines :

-Du bien-être, de la santé (coaching sportif et diététique en milieu professionnel par exemple),

-Du tourisme (reconversion de friches industrielles en site sportif comme cela a été le cas avec le terril de Fouquières-les-Lens par exemple),

-Du sport et des technologies numériques,

-De l'industrie des produits techniques du sport (sur le modèle de la filière industrielle liée au surf en Pays basque français).

 

En février 2012, un incubateur d'entreprises est créé par la CALL (Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin), la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie), l'association Aditec et l'Université d'Artois dans les locaux du stade couvert régional de Liévin afin de faire émerger des projets en lien avec ce secteur économique. Treize hectares autour du stade couvert sont prévus pour accueillir le futur « Business park » du cluster. A ce jour, le cluster est encore en phase de développement.

 

 

Métiers d'art

 

Les raisons qui ont poussé le groupe de travail dédié au développement économique d'Euralens à imaginer la mise en place d'un cluster consacré aux métiers d'art sont double. D'abord l'annonce dés 2004 de l’accueil d' un musée du Louvre à Lens a permis d'envisager de nouvelles perspectives pour le territoire ( changement d'image de marque, flux touristiques nationaux et internationaux, arrivée des réserves du Louvre en 2017...). L'existence d'un cluster métiers d'art est crédible du fait du rôle de « vitrine » que pourrait constituer l'arrivée d'une antenne d'un des plus grands musées mondiaux. De plus, un potentiel d'entreprises et d'acheteurs potentiels est présent sur le territoire comme le prouve la tenue depuis 2007 d'un salon des métiers d'art. Celui-ci est un événement qui regroupe des exposants professionnels et bénéficie d'un rayonnement qui dépasse l'échelle régionale (http://www.salon-metiers-art-lens.com).

 

A l'origine de ce cluster métiers d'art, on trouve :

 

-Le Louvre-Lens,

-L'Université d'Artois,

-La CCI d'Artois (Chambre de Commerce et d'Industrie),

-La chambre des métiers et de l'artisanat,

-Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais,

-Le conseil général du Pas-de-Calais,

-La CALL (Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin),

-La CAHC (Communauté d'Agglomération d'Hénin-Carvin),

 

L'objectif des acteurs à l'origine de ce cluster est pluriel :

 

  • développer des activités, des savoir-faire autour de la restauration, la conservation des œuvres d'art. Il s'agit là de la conséquence la plus directe de l'arrivée des fonds du Louvre à Lens. Le territoire doit, en toute logique être capable d'assurer la préservation des œuvres qui lui sont confiées. Ce cluster reprend ici un principe de proximité qui a déjà été mise en œuvre en Toscane,

  • favoriser la production d'un artisanat local,

  • faire émerger un secteur commercial dédié à l'artisanat d'art peu développé sur le territoire.

 

 

La première étape de la mise en place de ce cluster a eu lieu en 2013 avec la création de L'IMEP (Institut des Métiers d'Art et du Patrimoine). Il constitue le volet formation du triptyque que doit normalement comporter un cluster. Ses acteurs ont décidé de le doter d'une structure associative. Ce cluster, une fois complet, prendra place au sein du parvis des arts qui se situera à coté du Louvre-Lens (http://www.artois.cci.fr/nos-grands-projets-2/parvis-des-arts-un-ensemble-hotelier-immobilier-et-commercial-haut-de-gamme-2-pas-du-louvre-lens/).

 

 

 

Senior

L'objectif du cluster senior est de développer l'économie dédiée au troisième âge. Ce secteur économique est reconnu au niveau national depuis 2013 sous l'étiquette Silver économie par un plan interministériel (http://www.silvereco.fr/silver-economy). Concrètement ce secteur regroupe différentes réalités :

-Création ou mutation de services à la personne afin de permettre à des personnes âgées de pallier à une perte d'autonomie (livraison à domicile de médicaments par exemple),

-Design de produits adaptés aux contraintes du vieillissement ( objets plus légers, plus préhensiles, plus visibles),

-Adaptation de l'habitat à la perte partielle de mobilité ( largeur des ouvrants de portes, hauteur des armoires, domotique...).

L'idée que la silver économie peut être un secteur d'avenir est basée sur deux constatations. D'abord la structure démographique et l'allongement de l'espérance de vie dans des pays comme la France va entraîner une augmentation des plus des seniors dans nos sociétés. Ceux-ci constituent donc un marché potentiel en plein essor. De plus les pays qui ont misé sur la silver économie ont vu leur audace récompensée en terme de croissance sectorielle (c'est le cas des Etats-Unis).

 

Ce cluster a pour acteurs :

 

-L'Europe avec le FEDER (Fond Européen De Développement Régional),

-L'Etat avec la DIRECCTE Nord-Pas-de-Calais (Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi),

-La CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) d'Artois,

-Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais,

-Le conseil général du Pas-de-Calais,

-Maisons et cités.

 

La stratégie de développement de ce cluster est originale à plusieurs titres. D'abord, elle ne s'appuie pas (pour l'instant) sur la création d'un pôle de recherche ou d'un centre de formation. Ensuite, le cluster a été créé en 2012 par le biais d'une charte signée par les entreprises adhérentes mais il ne dispose pas de locaux qui lui sont propres. Enfin, sa première mission a été de concevoir les transformations possibles d'un parc de maisons du bailleur Maisons et cités. Ce projet nommé Concept house senior en est pour le moment au stade de la conception numérique. L'objectif est ici de s'appuyer sur les observations et les innovations des PME pour ériger les bonnes pratiques en modèles. Il s'agit donc d'une forme de recherche par l'expérimentation au quotidien.

 

 

Place dans le programme

 

 

 

Classe terminale : La France dans l’Union européenne

Sujet d’étude : Acteurs et enjeux de l’aménagement des territoires français. « Il ne s’agit pas de traiter l’historique de l’aménagement du territoire en France. En s’appuyant sur l’étude d’exemples d’aménagements, on fait apparaître la complexité des enjeux de l’aménagement des territoires aujourd’hui (compétitivité des territoires, équité territoriale, gestion durable). On identifie le rôle des acteurs, en particulier les collectivités territoriales, l’Etat, l’Union européenne ».

 

Sujet d’étude : Les transformations de l’espace productif et décisionnel.

« On met en évidence les permanences, les mutations et la diversité des espaces productifs et décisionnels français dans le cadre de la mondialisation. On montre en particulier la concentration des fonctions de commandement, de recherche et d’innovation dans les métropoles ».


 

 

L'approche

 

 

Ces quatre cluster en devenir permettent d'entrer dans les deux sujets d'étude complémentaires que sont Acteurs et enjeux de l'aménagement des territoires et Les transformations des espaces productifs et décisionnel. En effet derrière ces quatre aménagements futurs on trouve des acteurs qui travaillent en synergie par le fait même de la complexité des enjeux (compétitivité des territoires et développement durable. Ces enjeux s'inscrivent dans des dynamiques territoriales qui se déploient à différentes échelles (par exemple, la silver économie est motivée par le vieillissement de la population française qui est à étudier dans le cadre d'un vieillissement de la population européenne en général). Ces dynamiques en constante évolution rendent certains espaces productifs et décisionnels obsolètes et en sélectionnent d'autres. Quelques problématiques peuvent ainsi permettre d'aborder ces quatre clusters de manière générale :

 

-En quoi ce cluster s'appuie t-il sur des atouts perçus du territoire ?

-Quelles conséquences cherche t-on provoquer sur le territoire ?

-En quoi ce cluster traduit-il une mutation des espaces productifs et décisionnels ?

 

 

En ce qui concerne le cluster Senior, on pourrait ajouter à ces problématiques générales des interrogations relatives au champ professionnel des services à la personne (pour le Bac Pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne par exemple).On pourra ainsi poser aux élèves une question très concrète : Quelles conséquences les orientations mises en œuvre par ce cluster pourraient avoir sur mon futur métier si elles deviennent la règle ?

 

 


Pistes de réflexion

 

Etant donné que ces clusters se trouvent encore dans une phase de développement et ne peuvent, de ce fait, prétendre à des résultats concrets qui légitimeraient de manière objective leur existence, on pourra discuter avec les élèves du bien fondé des choix opérés par les acteurs du territoire. Cette réflexion peut donner lieu à un travail qui s'inscrirait dans une démarche de Géographie prospective :

 

-Quels secteurs économiques auriez-vous privilégié ?

-A quel endroit les auriez-vous implantés ?

-Sur quels éléments du présent vous appuyez-vous pour prendre cette décision ?

-Quelles conséquences spatiales en attendez-vous ?

 

Cette démarche de prospective pousse l'élève à interroger le présent mais aussi à maîtriser le concept de cluster sans lequel il ne peut proposer de projet recevable.

 

 

 

Euralogistic

 

Euralogistic

 

Présentation

 

Euralogistic est un cluster Euralens orienté autour de la logistique. Il est implanté sur le site de la plate-forme multimodale Delta 3 de Dourges (300 hectares) qui combine rails, voies fluviales et routes. Ouverte en décembre 2003, la plate-forme Delta 3 accueille depuis avril 2012 le campus Euralogistic (5 hectares) composé de deux bâtiments dédiés à la formation. Il vient s'associer à l'activité de la plate-forme multimodale  qui compte 5600 entreprises et 56 000 salariés. L'offre de formation proposée par ce cluster couvre une étendue assez vaste : du niveau V au niveau I. Le campus Euralogistic et la plate-forme delta 3 réunissent donc deux des trois composantes qui caractérisent tout cluster. Pour le moment, ce cluster ne dispose pas encore d'un pôle de recherche. Celui-ci devrait être mis en place en partenariat avec l'Université d'Artois à l'horizon 2016.

Euralogistic a pour ambition affichée dès la page d’accueil de son site (document 1) « d'imposer la région Nord-Pas de Calais, comme territoire d'excellence en matière de logistique au Nord-Ouest de l’Europe». Pour cela, selon les dirigeants de ce cluster, deux axes sont privilégiés :

- Pourvoir aux besoins des entreprises locales et régionales du secteur transport-logistique,

- Développer un savoir-faire transférable et commercialisable en dehors du territoire du cluster.

 

Ce cluster a été reconnu dès 2011 par la DATAR comme « grappe d’entreprises exemplaires » c'est à dire qu'il a été reconnu que certaines des PME qu’abrite ce cluster sont capables de travailler en réseau, de collaborer pour affronter des marchés nationaux ou internationaux auxquels leur petite taille ne leur permettrait pas de prétendre seules. Ce cluster a fait partie de la première vague de labellisation de l’association Euralens en 2013.

Plusieurs acteurs sont à l'origine de la transformation de cette plate-forme multimodale en cluster :

 

- La CCI d'Artois : Chambre de commerce et d'Industrie d'Artois,

- Le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais,

- L’Etat avec le Fonds National d'Aménagement Du Territoire,

- Le Feder : Fonds européen de développement régional.

 

Les raisons de la mise en place de ce cluster reposent sur deux éléments de lecture du territoire. Tout d'abord le Nord-Pas-De-Calais bénéficie d'une situation de carrefour européen, est intégré à la dorsale européenne (notice Les territoires d'Euralens) et donc dispose d'une situation stratégique qui lui permet de prétendre à être un territoire incontournable en matière d'accueil d'un certain nombre de flux. Des aménagements (tunnel sous la manche, ligne de chemin de fer à grande vitesse, canal à grand gabarit, aéroports, réseaux routiers et autoroutiers très denses) sont venus renforcer une situation préexistante (proximité de nombreux voisins européens, façade portuaire) octroyant ainsi à ce territoire un possible statut de porte d’entrée de l’hinterland du réseau des grands ports nordeuropéens. Le Nord – Pas-de-Calais constitue ainsi un point de convergence majeur des flux de marchandises en Europe (document 2). Ces éléments ont été moteurs au moment de la création de la plate-forme multimodale delta 3 dont le niveau d'activité va bien au-delà de la simple relocalisation de l'ancienne gare Lille-Saint sauveur.

De plus, les dynamiques actuelles qui animent le Nord-Pas-de-Calais ont déjà conduit à la création de deux pôles de compétitivité avec lesquels l'activité d'Euralogistic peut interagir :

 

- Le pôle de compétitivité PICOM (Pôle des Industries du Commerce) implanté sur différents sites de la communauté urbaine de Lille (http://www.picom.fr). Il comprend une soixantaine d'entreprises de distributions (Auchan, Décathlon, La Poste, Orange...), des sociétés de services et de technologies numériques (IBM)et de nombreuses PME ainsi que des établissements d'enseignement supérieur et de recherche (Ecole centrale de Lille,EDHEC Business School).

PICOM cherche à être un pôle de référence dans le domaine de la distribution,

- Le Pôle de compétitivité I-Trans (http://www.i-trans.org). Fondé en 2005 sous statut associatif et implanté dans les régions Nord Pas-de-Calais et Picardie, le pôle de compétitivité i-Trans est spécialisé dans les domaines des transports terrestres durables et de la logistique. Ce pôle met en réseau des acteurs de l'industrie et de la recherche des transports terrestres, ferroviaires, transports urbains intermodaux et automobiles.

Il existe donc un réseau de pôles régionaux dédiés aux transports et à la distribution qu'Euralogistic vient compléter.

 

 

Lors de la préparation de la stratégie Euralens en matière de développement économique par le groupe de travail placé sous l'autorité du sous-préfet Pétonnet, Euralogistic était déjà d'un projet abouti. La labellisation Euralens n'a été qu'une forme de reconnaissance supplémentaire.

La nature même de ce cluster fait qu’il s’intègre aux échelles locales, régionales, nationales et européennes que ce soit au niveau :

- Des acteurs qui en sont à l’origine (la CCI, la Région Nord -Pas- de -Calais, l’État, l'UE),

- Des réseaux de transports auxquels la plate-forme est connectée (deux lignes ferroviaires qui desservent la France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne, le canal à grand gabarit qui dessert les principaux ports de France, de Belgique et des Pays-Bas, les autoroutes A1, A21 et A26),

- Des conséquences spatiales et économiques escomptées (pourvoir les besoins des entreprises locales et régionales mais aussi fournir des solutions innovantes applicables dans d'autres pays européens).

Ce cluster est donc motivé par une situation géographique, des aménagements spécifiques, un potentiel de croissance des flux à l'échelle européenne mais aussi une volonté de s'intégrer à une spécialisation régionale autour des transports.

 

Place dans le programme

 

Classe de seconde : Sociétés et développement durable

Sujet d’étude : L’enjeu énergétique

 

« On met en relation les besoins en énergie, l’évolution des coûts et la gestion des ressources : mobilisation, accessibilité, recherche de sources d’énergie alternatives. On souligne les aspects géopolitiques et environnementaux de la question.»

 

 

Classe de première : Des territoires dans la mondialisation

Sujet d’étude : Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation

 

« On identifie ainsi la mondialisation comme l'intégration des économies, des hommes et des territoires dans un système planétaire. On constate que les flux qui parcourent le monde dessinent des réseaux dont les nœuds sont fortement concentrés dans la Triade et des pôles, inégalement répartis. On étudie le rôle des acteurs de la mondialisation, en particulier les États, les firmes transnationales, certaines organisations non gouvernementales (ONG).»

 

Classe de terminalec: La France dans l’Union européenne

Sujet d’étude : Acteurs et enjeux de l’aménagement des territoires français.

 

« Il ne s’agit pas de traiter l’historique de l’aménagement du territoire en France. En s’appuyant sur l’étude d’exemples d’aménagements, on fait apparaître la complexité des enjeux de l’aménagement des territoires aujourd’hui (compétitivité des territoires, équité territoriale, gestion durable). On identifie le rôle des acteurs, en particulier les collectivités territoriales, l’Etat, l’Union européenne.»

 

Sujet d’étude : Les transformations de l’espace productif et décisionnel.

« On met en évidence les permanences, les mutations et la diversité des espaces productifs et décisionnels français dans le cadre de la mondialisation. On montre en particulier la concentration des fonctions de commandement, de recherche et d’innovation dans les métropoles.»

 

 

L’approche

 

Selon le niveau avec lequel on étudiera ce cluster d'Euralens, on pourra aborder des problématiques à la fois sensiblement différentes et complémentaires.

 

En classe de seconde les quatre sujets d’étude sont à la fois conditionnés par le phénomène de croissance démographique et intégrés dans le concept de développement durable. Dans le cadre du sujet d'étude L'enjeu énergétique, on pourra interroger l'existence de ce cluster autour de questions simples : Pourquoi cette plate-forme joue-t-elle de la complémentarité des modes de transports ? Qu'apporte cette complémentarité en termes d'économie d'énergie? Dans quelle mesure une plate-forme multimodale comme celle de Dourges relève t-elle du développement durable ?Comment vont évoluer les métiers de la logistique dans une perspective de développement durable ? La stratégie pédagogique pourrait être de partir de cet aménagement de proximité pour comprendre dans quelles mesures son organisation est commandée par des territoires plus lointains.

 

En classe de première, le programme précise que : « La mondialisation intègre les économies et les territoires dans un système planétaire qui crée une culture mondiale mais n’uniformise pas la planète…». On pourra, dans une séquence dédiée au sujet d’étude Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation, envisager dans un premier temps avec les élèves le fait que la mondialisation se caractérise par des flux (matériels et immatériels) qui prennent appui sur des réseaux composés notamment de nœuds comme les plate-formes multimodales. Dès lors, les élèves peuvent s'interroger sur des problématiques relatives à ce cluster : quels types de produits transitent par la plate-forme de Dourges ? D'où viennent-ils ? Où vont-ils ? Quels espaces cette plate-forme permet-elle de connecter (mondialisation sélective) ?

 

En classe de Terminale, la France est à l’étude dans sa dimension à la fois européenne et mondiale. Sa puissance et les limites de celle-ci sont envisagées à différentes échelles et permettent d’étudier les dynamiques territoriales actuelles. On pourra dans le cadre de la séquence Acteurs et enjeux de l'aménagement des territoires montrer d'une part la complexité des acteurs que met en évidence l’aménagement de ce cluster mais aussi la complémentarité des enjeux présent dans cette réalisation. Ainsi après avoir interrogé les modalités de réalisation et de fonctionnement de la plate-forme, on pourra se demander en quoi celle ci poursuit des objectifs de développement durable (en abordant de manière différente ce qui a été vu en seconde) mais aussi de compétitivité. D'autre part, la séquence Les transformations de l’espace productif et décisionnel incite à aborder le fait que la plate-forme multimodale montre un redéploiement des dynamiques territoriales dans le sens d’une plus grande importance donnée à l’économie de la connaissance (consubstantielle à la notion de cluster).

 

Ces pistes seront complétées selon l'orientation professionnelle des élèves. Ainsi, il pourrait sembler opportun d’envisager avec des sections de Bac Pro Maintenance des Véhicules Industriels d’autres problématiques: au regard des orientations que semble prendre l’organisation du fret dans le Nord-Pas-de-Calais, comment mon futur métier peut-il évoluer ? Pourra-t-on dans un proche avenir se passer des poids lourds ?

 

 

 

Proposition de corpus documentaire

 

Document 1. Page d’accueil du site Euralogistic (source : site internet d’Euralogistic, http://www.euralogistic.com/poles/missions.html)

 

Document 2. Les établissements de transport dans le Nord-Pas-De-Calais (source : site internet d’Euralogistic, http://www.euralogistic.com/item/les-etablissements-de-transports-par-activite.html)

 

 

 

Espace réservé
Pour accéder à l'espace réservé, cliquez sur "Se connecter" en haut de la page d'accueil puis connectez-vous à l'aide de vos codes d'accès.
Si vous êtes enseignant-e de l’académie de Lille, vos codes d'accès vous ont été envoyés par mail.
Si vous vous connectez depuis une autre académie ou si vous avez égaré votre identifiant ou votre mot de passe, cliquez sur "Recevoir des codes d’accès".
Mots clés
Le portail national Histoire-géographie

eduscol histoire géographie

Actualités du portail national HG

Le site de la mission du centenaire

14 - 18 se signale par la richesse de ses analyses scientifiques et de ses apports documentaires et didactiques.

Les mini-sites du Louvre sont réalisés à l'occasion d'expositions (telle celle consacrée à Léonard de Vinci), ou d'événements forts du musée. Regroupant des textes, des documents iconographiques, des pistes pédagogiques, ils permettent d'aborder les grands thèmes de l'histoire de l'art et de l'archéologie.


Le site Ado Justice délivre des informations accessibles aux jeunes élèves. Une aide pour le thème d'éducation civique de 1ère, Le citoyen et la justice.

le site du PNP Lettres

livre et numérique

Mission centenaire 14 - 18

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale a pour objectif de préparer et de mettre en œuvre, entre 2014 et 2018, le programme commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale.  Le site dédié informe sur la mission centenaire selon trois axes : « Vivre le centenaire », « Découvrir le centenaire » et « Comprendre le centenaire ».

null